“Ramène ta copine”, les filles reviennent sur le terrain

Publié par Big Bang Ballers - France (BBB) le 12 septembre 2022

Cet article nous décrit comment les animateurs de Big Bang Ballers - France (BBB) utilisent l’activité physique et sportive pour permettre aux jeunes filles de (re)trouver leur place sur l’espace public.

Playground BBB à Grenoble - 2018
@ Frédérique Bourgeois - Labo Cités

Depuis trois ans, le programme « Ramène ta copine » est une parfaite illustration de la démarche Big Bang. L’enjeu est double : redécouvrir la pratique sportive des jeunes filles de quartiers politique de la ville et leur permettre de se réapproprier l’espace public en osant jouer avec les garçons.

 

D’une présence minoritaire des filles…

En effet, les BBB partagent le constat de la sociologue Dominique Poggi 1 : le domaine du sport est particulièrement marqué par le poids des stéréotypes sexués. Les filles et les garçons sont de fait conditionnés par certaines activités, ce qui aboutit à construire leur identité respective. Il est difficile pour les filles de passer au-dessus de ces normes et de choisir des activités qui sont « réservées » à l’autre sexe. Ceci est renforcé par des équipements qui ne favorisent pas la mixité, alors même que le rapport au corps et la confiance en soi – très changeants pendant l’adolescence – en constituent déjà des freins (ce constat semble encore plus fort dans les milieux populaires).

Chaque édition de « Ramène ta copine » mobilise une centaine de jeunes filles de 10 à 16 ans, réparties en groupes. Chacune va bénéficier de dix séances encadrées par des éducateurs diplômés, accompagnés de bénévoles de l’association, en partenariat avec des structures de jeunesse des quartiers. L’exemple du cycle avec l’association Roms Action est particulièrement édifiant. Les jeunes filles concernées habitaient un camp rom situé dans un quartier grenoblois. Sans avoir d’objectif d’éducation physique au départ, Roms Action avait constaté que les jeunes garçons pratiquaient des activités sportives plus facilement que les filles. Une première séance a permis de recueillir leur représentation et leur relation au sport. Forte de cette vision, l’équipe des Big Bang Ballers a d’abord proposé des activités particulièrement appréciées pour ensuite aller vers de nouveaux sports qu’elles ne pratiquaient pas. La relation avec la structure partenaire est très importante car cette dernière a la connaissance des singularités du groupe.

 

… à un retour vers des activités asexuées

Le travail vers la mixité se fait également de manière progressive. L’idée est d’apprendre, entre filles, à maîtriser des jeux, règles et codes pour retrouver confiance, avant de les pratiquer avec des garçons. Au-delà de cet aspect, elles se rendent compte qu’elles peuvent/doivent investir l’espace public et qu’il n’existe pas de pratiques sportives « genrées ». Dans notre exemple, elles ont donc fait du sport entre elles, puis avec les jeunes garçons du camp et enfin avec ceux d’une autre structure participante du programme.

Dans un souci d’évaluation continue, un bilan pédagogique est partagé entre jeunes filles, éducateurs et bénévoles à chaque fin de séance. Il assure la cohérence tout au long du cycle et permet d’une part de répondre au mieux aux besoins et envies des participantes, d’autre part de repérer les préférences individuelles pour orienter vers une pratique plus régulière (coordonnées des clubs, aides financières, etc.).

Ce modèle n’est pas rigide. Il s’adapte aux besoins des partenaires et des jeunes filles, la finalité restant avant toute chose de faire prendre conscience que les filles peuvent pratiquer toutes sortes de sports et qu’elles sont pleinement légitimes à investir la rue pour jouer comme tout jeune de leur âge. « Ramène ta copine » est donc une possibilité de vivre une expérience sportive originale, dans un cadre ouvert, et de partager dans la bonne humeur les valeurs que peut véhiculer le sport made in BBB. 
 

••• Cet article est extrait de la revue Les cahiers du développement social urbain n°63, "Le sport, nouvelle recrue de la politique de la ville ?", accessible gratuitement sur cairn.info
 


1 - Poggi D., Pour qu’activités de loisirs riment avec égalité – Participation des jeunes filles et mixité, recherche-action, janvier 2015

À propos de l'auteur

Big Bang Ballers - France (BBB)

Big Bang Ballers - France (BBB) est une association d’éducation par le sport domiciliée à Grenoble. Elle utilise l’activité physique et sportive pour développer le vivre-ensemble et la mixité sociale.

Partager cette ressource

Ressource(s) en lien

Articles récents

Vous voulez proposer un article, une ressource, un évènement ? Merci de cliquer ci-dessous et laissez-vous guider !

Je contribue